Lutter contre les violences faites aux jeunes femmes : le violentomètre de la région Bretagne

    Faire face à des difficultés administratives, juridiques ou judiciaires
    Territoire : TAS Audierne- Douarnenez- Pont l'Abbé, tas bm, tas concarneau- quimperlé, tas landerneau-crozon, tas lesneven abers iroise, tas morlaix-landivisiau, tas quimper-châteaulin-pleyben- carhaix
    Date : lundi 15 juillet 2024

    Quoi ?

    Le violentomètre est un outil simple et utile pour « mesurer » si sa relation amoureuse est basée sur le consentement et ne comporte pas de violences.

    Il a pour objectif d’inciter filles et garçons à refuser la banalisation de la violence.

    Il a désormais sa version bretonne violentomètre de la Région Bretagne – 2022

    Pour qui ?

    • Pour les jeunes … et les moins jeunes

    Comment ?

    Elle se présente sous forme de règle graduée  et colorée.

    • Vert « Profite »
    • Orange « Vigilance, dis stop »
    • Rouge « Protège toi et demande de l’aide »

     

    En savoir plus : consultez le site du centre Albertine Auclert

    Le violentomètre : outil de prévention

    À la demande du Conseil Régional d’Île-de-France, le Centre Hubertine Auclert a adapté cet outil de sensibilisation conçu fin 2018 par les Observatoires des violences faites aux femmes de Seine-Saint-Denis et de Paris, l’association En Avant Toute(s) et la Mairie de Paris.