Les droits de l’enfant : Rapport sur les droits des enfants « Vie privée, image de soi, droit d’être qui l’on veut »

    Famille
    Territoire : TAS Audierne- Douarnenez- Pont l'Abbé, tas bm, tas concarneau- quimperlé, tas landerneau-crozon, tas lesneven abers iroise, tas morlaix-landivisiau, tas quimper-châteaulin-pleyben- carhaix
    Date : mercredi 24 juillet 2024

    image du palidoyer APF France handicap

    Un article de APF France Handicap 17 novembre 2022

    Rapport sur les droits des enfants : des jeunes accompagnés par APF France Handicap consultés

    Le rapport annuel 2022 du Défenseur des droits sur les droits de l’enfant vient d’être publié.

    Comme chaque année, pour la rédaction de ce rapport, le Défenseur des droits a consulté des enfants et jeunes en amont.

    Une quinzaine de jeunes de l’IEM (institut d’éducation motrice) APF France handicap du Petit Tremblay, dans l’Essonne, ont participé à cette consultation sur le thème du droit à la vie privée.

    Retour sur cette expérience et sur l’action de notre association pour la défense des droits des enfants. Site APF France Handicap du 17 novembre 2022

     

    Plaidoyer APF France Handicap : « Tous pareils mais … le vécu et le ressenti des enfants en situation de handicap face à leurs droits « 

    Dans son projet associatif ‘‘ Pouvoir d’agir, pouvoir choisir’’ , APF France Handicap défend la nécessité de rendre les droits effectifs et l’autodétermination des personnes.

    Dans ce domaine comme dans tous les autres, les enfants en situation de handicap font partie de la population à prendre pleinement en compte. Or, leur voix est encore trop peu entendue.

    C’est pourquoi l’association a décidé de leur donner la parole. Elle a ainsi recueilli, entre juin et octobre 2019, les témoignages de 58 enfants en situation de handicap de 7 à 18 ans sur leur vécu et leur ressenti relatifs à leurs droits. Des enfants accompagnés par des structures médico-sociales APF France handicap qui ont vécu un processus de reconnaissance de leur handicap (MDPH, projet de compensation…).

    C’est sur la base de leur parole qu’APF France Handicap publie son plaidoyer : ‘‘Tous pareils mais… le ressenti et le vécu des enfants en situation de handicap face à leurs droits’’.

    ‘‘Dans toutes les décisions qui concernent les enfants […] l’intérêt supérieur de l’enfant doit être une considération primordiale.’’

    Par son caractère large, cet article vise à couvrir tous les aspects de la prise en charge et de la protection des enfants dans tous les contextes. Il porte sur l’action du législateur chargé de mettre en place le cadre juridique pour la protection des droits des enfants handicapés ainsi que sur les processus décisionnels relatifs à ces enfants.

    L’article 3 devrait constituer la base des programmes et des politiques et devrait être dûment pris en compte pour tous les services fournis aux enfants handicapés et pour toute décision les concernant. »Extrait de l’article 3 de l’Observation générale n°9 de l’ONU de 2006 concernant les droits des enfants handicapés