Campagne Agir Tôt, pour le dépistage du handicap précoce : les vidéos

    Se soigner
    Territoire : TAS Audierne- Douarnenez- Pont l'Abbé, tas bm, tas concarneau- quimperlé, tas landerneau-crozon, tas lesneven abers iroise, tas morlaix-landivisiau, tas quimper-châteaulin-pleyben- carhaix
    Date : mardi 24 novembre 2020

     

     

    Souvent les parents sont les premiers à se rendre compte

    que leur enfant ne se développe pas comme les autres.

    Il ne babille pas, ne manipule pas ou n’accroche pas le regard,

    il s’intéresse peu aux objets ou à l’entourage.
    Que faire ? Vers qui se tourner ? Comment savoir s’il faut temporiser ou s’inquiéter ?

    Pourquoi il est important d’agir tôt ?

    De leur côté, les professionnels, en contact direct avec les familles, peuvent se trouver désemparés ou démunis face à des enfants qui semblent en décalage

    et tardent à acquérir certaines capacités.

    Doivent-ils en parler aux parents ? Quels conseils leur donner ? Vers qui les orienter ?

     

    La campagne « Handicap, Agir Tôt », répond à une nécessité fondamentale :

    donner des clés pour repérer au plus tôt les troubles d’un enfant

    et mettre en place des soins précoces qui donneront à ce bébé-là,

    les meilleures chances.

     

    Notre web-série présente plusieurs portraits d’enfants et de parents qui ont pu, grâce à l’action précoce, sortir du doute et des interrogations et envisager plus sereinement le développement de leur enfant. Regardez, en vidéo, quelques exemples :

    Par la réalisatrice Valéria Lumbroso.

    Mahé a 5 ans. Il est atteint d’un trouble du développement moteur lié à une particularité génétique. Ses parents repèrent très tôt son manque de tonicité musculaire. Il sera admis au Camps de Châtillon 12 mois plus tard. Tous les mercredis, Mahé s’entraîne avec Jennifer, la psychomotricienne du Camsp. Les jeux du parc sont aussi l’occasion pour Mahé de s’entrainer à coordonner les mouvements de ses bras et de ses jambes et surtout de bien s’amuser.

    Anaïs a trois ans. Elle est atteinte d’une maladie génétique qui se manifeste par des difficultés motrices et un retard de langage. Depuis quelques mois, elle s’exerce avec sa kinésithérapeute à marcher avec un déambulateur. Elle bénéficie aussi de séances d’éveil avec son éducatrice et de rééducation buco-faciale avec l’orthophoniste. Ce film illustre bien la pluralité des prises en charge dans les institutions de l’action précoce.

    Pour plus d’information sur la campagne et sur les film : https://handicap-agir-tot.com/

    Cliquez sur le l’image pour lire le flyer

     

    Où que vous soyez en France, il existe des organismes qui connaissent la petite enfance.

    Vous vous demandez comment “Agir près de chez moi ?”
    Région par région, prenez les contacts et les dernières informations concernant l’action précoce. La carte des CAMSP de France

    Site : https://handicap-agir-tot.com/agir-tot-pres-de-chez-moi/

     

    Vous projetez d’organiser un événement autour de la campagne ou souhaitez apporter votre aide?

    Merci de contacter : Vincent LOCHMANN au 06 09 95 18 34