Comment réduire l’empreinte carbone de ses e-mails ? Un article d’Arte

    Communiquer, sortir de chez soi
    Territoire : TAS Audierne- Douarnenez- Pont l'Abbé, tas bm, tas concarneau- quimperlé, tas landerneau-crozon, tas lesneven abers iroise, tas morlaix-landivisiau, tas quimper-châteaulin-pleyben- carhaix
    Date : mardi 22 octobre 2019

     

    Un article d’ARTE du 14 août 2018

    Oui, les e-mails participent au réchauffement climatique.

    Un simple e-mail sans pièce jointe, c’est environ 10 grammes de CO2 émis dans l’atmosphère – l’équivalent du bilan carbone d’un sac plastique.

     

    La cause : chaque donnée échangée sur internet est stockée dans des data centers.

    Leurs serveurs requièrent beaucoup d’énergie pour fonctionner, ainsi que pour être refroidis.

    On appelle cela la « pollution dormante ».

    La bonne nouvelle c’est qu’avec quelques gestes simples, tout le monde peut réduire son empreinte carbone.

    Graphisme :Yves Dorsi / Journaliste :Quentin Doumayrou /Annika Will Jonas Dunkel

    https://www.arte.tv/fr/videos/081327-059-A/comment-reduire-l-empreinte-carbone-de-ses-e-mails/